Journal

Escapade au Sri Lanka

On est parti au Sri Lanka pour le mariage de J et N. J et N vivent à Mumbai, mais le Sri Lanka c’était plus simple. Un grand hôtel au bord de l’océan Indien, une plage, un éléphant, les éléments d’un mariage réussi. On est resté trois jours sur le lieu de mariage, c’était le début du voyage, on profitait un peu du bel hôtel en découvrant le climat local. Colombo ne m’avait pas particulièrement plu : on est loin des climats nordiques.

 

img_3549

Le lendemain du mariage quelques nuages chargés de pluie sont passés au dessus de l’hôtel. Posés sur les transats on laisse passer l’averse et on replonge dans la piscine. Au loin croisent quelques cargos, sans doute en route vers le port de Colombo un peu plus au nord.

Moi, affalé dans la piscine, j’étais juste content de voir l’océan Indien en m’habituant doucement à l’humidité ambiante.

img_3560

On a pris le train pour Galle le lundi matin. Galle c’est une ville que les colons (portugais, puis hollandais puis anglais) ont formatés au fil des siècles. On y visite surtout le fort, sorte de petite ville dans la ville. C’était la basse saison, les touristes n’étaient pas trop nombreux ce qui rendait la visite bien agréable. La ville est listée au patrimoine de l’Unesco alors logiquement les investissements y sont plus importants. On y voit de belles bâtisses bien rénovées et des cars de touristes. Le phare est un peu le monument de la ville. Les groupes défilent et prennent la pause devant.

img_3587

img_3596

img_3615

img_3617

img_3621

Le lendemain on reprend le train, pour Kandy, dans les terres. Le trajet est assez beau. Après avoir longé la côte pendant quelques heures, on s’enfonce dans l’ile. Les rizières et les forets se succèdent. En cette fin de journée, nous prenons un peu de hauteur, en face le soleil se couche tranquillement derrière les montagnes et les nuages. Ça a de la gueule comme on dit.

img_3646

img_3654

img_3665

img_3670

Kandy, un peu plus de cent mille habitants, un peu le bordel (mais moins qu’à Colombo), pollué (mais moins qu’à Colombo). La ville abrite un grand temple bouddhiste. On y passe quelques heures. Je sais pas trop pourquoi ni comment mais l’atmosphère y est agréable. On déambule ensuite dans les rues de la ville. On monte jusqu’au grand Bouddha qui surplombe la ville. On redescend, on fait le tour du lac. Des singes se courent après le long du trottoir et dans les arbres les chauves souris se reposent.  On termine la journée devant un spectacle de danse traditionnelle. J’ai la désagréable l’impression d’être une sorte de colon devant ce spectacle. Pas un seul local, la représentation se termine par un type qui marche sur des braises. Well…

img_3673

img_3676

img_3681

img_3685

img_3692

Commenter
Lire la suite

Things

Pause pour un mariage au Sri Lanka

On transpire tout ce qu’on peut dans l’humidité ambiante

Colombo me laisse un peu de marbre

On rattrape le jetlag au bord d’une piscine

survolée par une chauve-souris

img_3554

L’orage arrive en fin de journée

Sur la ligne d’horizon croisent des cargos

J’imagine que mon grand-père est passé plus d’une fois au large de ces côtes

 

img_3579

Dans un temple à Kandy

Le hall d’audiences est un préau

On reste un peu là, certains prient d’autres bavardent

Un peu plus loin des bougies et de l’encens brûlent

Je pense à B.

img_3557

Commenter
Lire la suite

Un jour – Morgane et Bruno

Blois – 10 septembre 2016

img_2481

img_2462

 

Commenter
Lire la suite

Vík

Vík c’est cette fameuse plage de sable noir, ce petit village au bord d’une falaise démesurée, bref c’est beau.

img_1878

img_1886

img_1887

img_1890

img_1947

img_1953

Commenter
Lire la suite

Skógafoss

Facilement accessible car au bord de la route qui fait le tour de l’ile, Skógafoss fait partie des lieux un peu incontournables d’Islande. Il tombe une fine bruine lorsque nous arrivons sur place, le ciel est bas bref c’est l’Islande. La cascade – j’appellerai les cascades « fontaines » pendant tout le séjour, blague plus ou moins volontaire (#dyslexie) et néanmoins très drôle sur la durée – est assez impressionnante il faut bien le reconnaitre. Sur le flanc ouest nichent beaucoup d’oiseaux, sur le flanc est grimpent beaucoup de touristes. (ci-dessous).

img_1831

img_1835

img_1838

img_1855

Arrivés au dessus  de la cascade, on continue un peu plus loin. Le brouillard se lève un peu et on cherche un endroit où se poser pour manger un bout à l’écart du monde. En avançant on se trouve face à plusieurs plus petites cascades. C’est beau, plus sauvages, la rivière a creusé son lit dans la roche recouverte de mousses et d’herbe. Je pense que 80% des touristes (d’après une étude statistique réalisée sur place à vue de nez) ne dépassent pas le sommet de la cascade. C’est bien dommage pour eux, mais mieux pour le site et notre solitude. Le temps tourne à nouveau, on décide d’essayer d’aller à Vík en stop (spoiler : c’est pour le prochain billet).

img_1864

Commenter
Lire la suite