Retour
        Au menu

        Facilement accessible car au bord de la route qui fait le tour de l’ile, Skógafoss fait partie des lieux un peu incontournables d’Islande. Il tombe une fine bruine lorsque nous arrivons sur place, le ciel est bas bref c’est l’Islande. La cascade – j’appellerai les cascades « fontaines » pendant tout le séjour, blague plus ou moins volontaire (#dyslexie) et néanmoins très drôle sur la durée – est assez impressionnante il faut bien le reconnaitre. Sur le flanc ouest nichent beaucoup d’oiseaux, sur le flanc est grimpent beaucoup de touristes. (ci-dessous).

        Arrivés au dessus  de la cascade, on continue un peu plus loin. Le brouillard se lève un peu et on cherche un endroit où se poser pour manger un bout à l’écart du monde. En avançant on se trouve face à plusieurs plus petites cascades. C’est beau, plus sauvages, la rivière a creusé son lit dans la roche recouverte de mousses et d’herbe. Je pense que 80% des touristes (d’après une étude statistique réalisée sur place à vue de nez) ne dépassent pas le sommet de la cascade. C’est bien dommage pour eux, mais mieux pour le site et notre solitude. Le temps tourne à nouveau, on décide d’essayer d’aller à Vík en stop (spoiler : c’est pour le prochain billet).

        ONE COMMENT

        Non mais la dernière photo…la beauté…

        Leave a Comment

        Your email address will not be published. Required fields marked *

        Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.