Patagonie

Voyage


2014


Un erasmus m’avait enmené vers les pays du nord, elle vers les pays du sud. 
Elle me ramena un peu plus tard. Découvrir cette partie du bout du monde. 
C’était en décembre 2014, j’avais pu prendre un mois de vacances.
Nous étions partis en direction de l’Argentine et du Chili.




El Calfate était la ville d’arrivée.
Au bord d’un lac aux couleurs turquoises.
Au bord des glaciers. 




Et puis ce fut El Chalten.
Trois jours hors du temps, entre et autour du Fitz Roy et du Cerro Torre
Superbes sommets, magnétiques, dont on comprend vite la fascination qu’ils peuvent générer chez les alpinistes.
Trois jours de marche, de la vallée jusqu’aux lacs.










Le coin autour d’El Chalten est connu, ses randos aussi. 
Deux principales mènent d’un pas tranquille aux pieds des deux sommets.
Une dizaines de kilomètres de chaque, peu de dénivellé, facile.  

Mais il existe un troisième itinéraire, un peu plus long, avec un peu plus de 1000m de dénivellé. De quoi décourager la plus part des randonneurs tranquilles arrivés jusqu’ici. 

Cette troisième randonnée fut la plus belle. Une sorte de couronnement de ces jours de marche. Nous nous retrouvons presque seuls sur les sentiers. 
Tout autour les massifs connus et moins connus se dévoilent. D’un coté le désert, de l’autre les montagnes, les glaces, et partout, le vent. 











Guillaume Langlais - 2021